Grands, petits, horizontaux, verticaux… Les différents types de pianos

Se déclinant en plusieurs types, le piano fait partie des instruments de musique les plus utilisés. Parmi le large choix proposé sur le marché, il est parfois difficile de s’y retrouver. Selon la fréquence d’utilisation ou la commodité d’usage souhaitée, il convient de choisir le modèle adapté à sa convenance. Pour vous aider à faire votre choix, découvrez des exemples de gamme de piano.

Les grands pianos, des instruments majestueux

Les grands pianos figurent parmi les types de pianos les plus connus. Ils sont facilement reconnaissables de par leurs dimensions ainsi que leur queue et leurs tables d’harmonie horizontales. Ces dernières peuvent s’étendre jusqu’à 4 pieds. En général, les tables sont cachées dans une plateforme d’ouverture. Les grands pianos disposent d’amortisseurs. Ceux-ci se situent souvent en haut des cordes. Ces modèles sont aussi dotés de supports de coffrage généralement conçus en bois. Les grands pianos sont également munis de plusieurs pupitres pour partitions. Au niveau du coloris, le choix est large. Les teintes sombres comme le noir et le marron foncé sont les plus prisées.

Les pianos droits ou pianos d’étude

Parmi les autres types de pianos, on note aussi les pianos droits ou pianos d’étude. Ceux-ci sont des modèles acoustiques très populaires. Comparés aux grands pianos, ils sont moins coûteux, ce qui leur rend plus intéressants que les gammes précédentes. Ces modèles disposent de plusieurs compartiments dont des cordes, des marteaux, des amortisseurs et d’une table d’harmonie verticale. Cette dernière est munie de soutien généralement placé à l’arrière de l’instrument. Les pianos d’étude sont disponibles en plusieurs matériaux de fabrication (habituellement très compacts), mais leurs renforts sont souvent conçus en bois. Ils procurent généralement un son chaud. La qualité sonore de l’instrument varie selon la marque et le modèle.

Les pianos numériques, des modèles évoluant avec la technologie

Les pianos numériques comportent un clavier semblable à celui des pianos classiques. Ils reproduisent à peu près les mêmes sons que les modèles traditionnels. À l’opposé des synthétiseurs, ces types d’instrument imitent les vrais pianos. Ils sont munis de pédale. Les pianos numériques ne nécessitent pas de désaccord. Les effets émis par ces modèles ne proviennent pas des haut-parleurs. En termes de prix, le coût varie selon chaque. En fonction de la qualité de l’instrument, le tarif peut largement grimper. Certains modèles de piano numérique peuvent fonctionner avec des casques pour permettre une bonne concentration. De tels instruments sont adaptés aux débutants qui initient à des cours de piano.

Piano : quel entretien régulier ?
Comment vérifier l’état d’un piano d’occasion avant achat