Comment vérifier l’état d’un piano d’occasion avant achat

Comme vous le savez, un piano mal entretenu n’est pas amusant. Vous trouverez dans ce document des conseils pour vous aider à estimer l’état d’usure de ce type d’instrument de musique.

Vérifiez le numéro de série

Avant de faire l’acquisition d’un piano d’occasion, il importe de connaître l’identité de l’instrument que vous allez acheter. La marque et le numéro de série du dispositif sont un moyen pertinent de connaître son lieu de fabrication et son âge. Il peut être utile de prendre des photos de ce numéro. Vous pouvez le voir en haut ou à l’intérieur du piano, mais si vous n’arrivez pas à le trouver, n’hésitez pas à demander au vendeur. Il vous faudra en outre chercher en ligne les informations relatives à votre futur instrument. Mais attention ! Sachez tout de même que pour la plupart des marques, ce n’est pas évident de dénicher ces informations. Le mieux est de demander l’aide d’un technicien-accordeur.

Découvrez l’intérieur du piano

Il est important de voir l’intérieur du piano d’occasion. Il est facile d’accéder au cadre. Tout ce que vous avez à faire est d’ôter le capot frontal, en haut et en bas du clavier. Ils sont généralement collés à l’aide de chevilles dévissables de tous les côtés, à l’intérieur du piano.
Vous pourrez ensuite soulever le couvercle du clavier, afin d’accéder à la totalité de l’intérieur. Après avoir démonté l’instrument de musique, il est indispensable de vérifier l’état général des matériaux, pour détecter s’il y a une usure du bois, une humidité ou une fissure, ou s’il y a des tensions ou oxydation des cordes .

Faites un test de la mécanique

L’étape suivant consiste à tester la mécanique du piano d’occasion. Vous avez le droit de jouer toutes les notes. Il est ensuite utile de voir comment se comportent les outils, écouter la résonance. N’hésitez pas non plus à reconnaître les bruits étranges comme les bruits de ressorts ou grincements.

N’oubliez surtout pas de vérifier si toutes les touches reviennent correctement et toutes de la même manière. À part les touches, les pédales sont aussi des pièces importantes exigeant une vérification particulière.

Tous ces conseils vont vous aider à vérifier l’état d’un piano d’occasion que vous allez acheter. Au cas où vous voulez allez plus loin dans cette vérification, à ce moment, il est possible de trouver un guide en ligne vous permettant de dresser un bilan complet avant d’acquérir votre piano.

Piano : quel entretien régulier ?
Comment coûte un piano neuf ?