Piano : quel entretien régulier ?

L’achat d’un piano est un investissement important qui se transmet de génération en génération. Afin de préserver sa performance et sa durabilité, un entretien régulier s’impose. Un piano bien entretenu est beaucoup plus facile à revendre. Cela évite également des réparations coûteuses causées par toutes sortes d’anomalies progressives à votre piano. Voici quelques conseils pratiques pour garantir une durée de vie jusqu’à plusieurs années.

Bonnes habitudes d’entretien

L’entretien du piano commence par l’adaptation d’une bonne habitude régulièrement. Nettoyez fréquemment la surface de votre piano à l’aide d’un chiffon doux ou un plumeau. Le dépoussiérage est indispensable pour une performance optimale. En effet, les poussières peuvent endommager les marteaux et provoquent des bruits assourdissants. Pour le clavier, utiliser des liquides savonneux, mais jamais un détergent à base d’alcool, de vinyle ou de pétrole. Assurez-vous d’avoir toujours les mains propres avant de jouer du piano. Une bonne habitude à adopter consiste à ne jamais poser autre chose que du papier à musique sur le piano, notamment un objet lourd. Cela a un impact sur la tonalité de votre piano.

L’emplacement du piano

L’emplacement du piano prend part également à sa durée de vie. Sachez qu’un sol irrégulier affectera la performance délicate de votre instrument. Évitez également l’exposition du piano à des niveaux de températures et d’humidité très élevés. Effectivement, chaque pièce de l’instrument a été soigneusement sélectionnée comme les boiseries fines, feutre de laine et cuir véritable. Ces matières nobles sont très sensibles. Contrôlez régulièrement l’humidité autour de votre piano. Pas trop sec ni trop humide, un niveau d’humidité de 40 % à 70 % paraît judicieux. Les changements réguliers de températures peuvent également provoquer des problèmes majeurs sur le fonctionnement du piano. C’est pourquoi l’emplacement d’un piano à côté d’une fenêtre est déconseillé. Si toutefois, vous décidez de placer à un tel endroit, protégez-le à l’aide d’un rideau épais. Les jours pluvieux, fermez les fenêtres et les portes ainsi que le couvercle supérieur du clavier pour mieux protéger le piano.

Accord et ajustement du piano

L’accord et l’ajustement du piano doivent se faire une fois par an au minimum. L’accord consiste à réajuster la fausseté de chaque note pour rester en harmonie avec d’autres instrumentistes. L’ajustement quant à lui consiste à rétablir la mécanique du piano en général. Avec le temps, votre écoute s’habitue petit à petit à la fausseté. Alors, l’idéal est de confier l’accordage et l’ajustement à un spécialiste.

Comment vérifier l’état d’un piano d’occasion avant achat
Comment coûte un piano neuf ?